Assertivité mode d’emploi : part 1

My biggest strength in negotiating is begging Dire ce que je veux et ne veux pas, exprimer la façon dont je veux être traité(e), tout cela de manière directe et assurée … c’est possible ???
Oui, absolument, en adoptant la technique de l’Assertivité.
Explications et exemples dans la série d’articles que nous vous proposons

Passer de « réagir » à « Agir » !

Certaines situations de notre vie quotidienne plaident en faveur d’un travail personnel en profondeur sur notre façon de communiquer avec notre environnement

Situation 1 : « Je ne m’en sors plus, je suis épuisé(e) … je n’ai plus la force de me lever mais il faut que j’y aille … Il faut que j’en fasse encore plus … mais en même temps, je n’arrive à aucun résultat »
Situation 2 : « Aie, voilà que je me retrouve avec le dossier X en plus du reste … Comment j’ai pu accepter çà une fois de plus !!! Bon, difficile de refuser mais quand même, ils ne se rendent pas compte que j’en ai plein d’autres à traiter !!! »
Situation 3 : « Je ne comprends pas, c’est toujours la même histoire ! A chaque fois, les promotions me passent sous le nez … pourtant, c’est pas faute de bosser comme un fou / une folle et d’avoir de très bons résultats !!!! Tiens, la dernière fois, ils ont nommé Marcel qui n’y connaît rien à ce poste qui était fait pour moi … je ne comprends pas qu’on ne me l’ait pas proposé … Rien que des ingrats … çà ne sert vraiment à rien de se défoncer tous les jours pour çà ! »

Symptômes de Burn-out (« épuisement professionnel »), sentiment d’être « la bonne poire » de service ou incompréhension et frustration face à « l’injustice manifeste qui nous est témoignée de manière récurrente » (sic) …
On voit bien les effets (découragement, frustration, colère) mais quelles sont les causes ?
Les « Autres » ? Ceux qui, autour de moi (hiérarchiques surtout) m’en veulent, ne me comprennent pas, sont crétins, ne reconnaissent pas mon génie ou a minima mon implication ???? Les autres uniquement … ou pourrais-je y être, un peu, pour quelque chose …
Dans tous les cas, quelque soit la cause, quels sont les moyens à ma disposition pour faire évoluer ces situations souvent récurrentes qui me laissent insatisfait(e) ?

Je vous propose d’aborder une série d’articles émaillés d’exemples concrets et de préconisations pratiques à tester pour faire évoluer son bien-être professionnel, ses relations avec autrui (pro / perso) voire sa carrière.

Mantra 1 : Acteur des échanges avec mon environnement et en grande partie responsable des résultats je suis !

« Mais c’est génial !!!!! Donc, une fois intégrées toutes les préconisations de cette série d’articles, j’obtiendrai tout ce que je veux de mon environnement pro et perso, c’est bien çà ??? »
Et bien non, nous n’obtenons pas toujours ce que nous voulons, même en étant les rois de l’assertivité … je sais, c’est moche. Néanmoins, une bonne maîtrise des techniques de communication permet d’augmenter de manière très significative les situations et décisions positives (pour nous) et c’est déjà çà !

Etre assertif, cela veut dire :

  • Exprimer ses ressentis, opinions, besoins …
    Dire ce que l’on veut et ce que l’on refuse … la façon dont on veut être traité
    et ce, de façon directe et assurée
    = Dire QUI je suis et ce que je veux (ou pas)
  •  Tout en restant réceptif au point de vue de l’autre
    = Sans écraser l’autre ou me moquer des effets que cela a sur lui

Cela veut aussi dire assumer les conséquences – Si je demande, l’autre peut refuser ou n’être pas d’accord avec moi … Ce qui explique que je ne vais pas « gagner à tous les coups », en revanche, je vais augmenter les orientations positives (pour moi) et me poser en tant qu’adulte responsable dans la relation, ce qui n’est déjà pas si mal pour notre propre considération.

Comment çà marche et qu’est-ce que cela change ?

Dans une relation, il y a le résultat (la décision qui est prise, qui va dans le sens que je souhaitais ou pas) et il y a le « processus de la relation », c’est-à-dire la manière dont l’échange s’est déroulé – est-ce que cet échange a été « équilibré » ? Est-ce que je me suis senti(e) écouté(e) ? Est-ce que moi-même j’ai écouté l’autre ? S’est-il s’agit d’un « échange » ou de d’une guerre de tranchées ou chacun cherche à « gagner » ?

Plus / mieux je suis assertif et je maîtrise les enjeux et les techniques de communication, plus / mieux je vais :

  •  Instaurer et participer à un dialogue équilibré  dans lequel chacun va pouvoir s’exprimer (vs 2 monologues parallèles)
  • Etre capable d’expliquer mon point de vue et exprimer mes desiderata sans avoir recours à l’agressivité (je cherche à passer en force) qui fonctionne rarement ou à la fuite (je ne dis rien, je subis …) qui génère frustration et démotivation.
  • Obtenir des résultats qui iront beaucoup plus souvent dans le sens que je souhaite car hors des jeux psychologiques qui polluent la relation.

 S’entraîner

Pour chaque partie de ce cycle « assertivité », je vous proposerai des exercices … Pour comprendre, il suffit de lire … Pour maîtriser des techniques de communication, il faut s’entraîner …. Notamment en devenant (plus) attentif à son environnement et aux différents modes de communication autour de soi (y compris les siens bien évidemment). Je vous propose de vous entraîner et de nous faire part de vos remarques.

 1er exercice : Repérer les « jeux » récurrents

Listez des situations répétitives de votre vie professionnelle (C’est toujours à vous que l’on refile le dossier pourri – On ne vous propose jamais de promotions – Vous êtes très qualifié(e) pour les postes auxquels vous postulez mais vous ne passez jamais le 1er entretien – A chaque fois que vous faites une proposition, très constructive, à votre N+1, il vous dit que c’est très intéressant … mais il n’en fait rien … ou au contraire, il vous décourage immédiatement).
Revisionnez ces situations avec un œil extérieur, comme si vous regardiez un film. Détaillez chaque scène : que s’est-il passé ? Qui a dit quoi ? Quelles étaient les attitudes des uns et des autres dans la scène ?
Puis demandez-vous comment vous auriez pu faire différemment pour induire un déroulement et une décision différente ?

 Prochain article : Assertivité – part 2 : Comment mettre en place un dialogue vraiment constructif ?

Vous avez un entretien primordial, une présentation importante, une négociation que vous n’avez pas le droit de rater !
Entraînez-vous pour assurer votre performance ! Contactez-nous …

Développement professionnel

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.