Assertivité mode d’emploi : part 1

Développement professionnel

My biggest strength in negotiating is begging Dire ce que je veux et ne veux pas, exprimer la façon dont je veux être traité(e), tout cela de manière directe et assurée … c’est possible ???
Oui, absolument, en adoptant la technique de l’Assertivité.
Explications et exemples dans la série d’articles que nous vous proposons

Passer de « réagir » à « Agir » !

Certaines situations de notre vie quotidienne plaident en faveur d’un travail personnel en profondeur sur notre façon de communiquer avec notre environnement

Situation 1 : « Je ne m’en sors plus, je suis épuisé(e) … je n’ai plus la force de me lever mais il faut que j’y aille … Il faut que j’en fasse encore plus … mais en même temps, je n’arrive à aucun résultat »
Situation 2 : « Aie, voilà que je me retrouve avec le dossier X en plus du reste … Comment j’ai pu accepter çà une fois de plus !!! Bon, difficile de refuser mais quand même, ils ne se rendent pas compte que j’en ai plein d’autres à traiter !!! »
Situation 3 : « Je ne comprends pas, c’est toujours la même histoire ! A chaque fois, les promotions me passent sous le nez … pourtant, c’est pas faute de bosser comme un fou / une folle et d’avoir de très bons résultats !!!! Tiens, la dernière fois, ils ont nommé Marcel qui n’y connaît rien à ce poste qui était fait pour moi … je ne comprends pas qu’on ne me l’ait pas proposé … Rien que des ingrats … çà ne sert vraiment à rien de se défoncer tous les jours pour çà ! »

Symptômes de Burn-out (« épuisement professionnel »), sentiment d’être « la bonne poire » de service ou incompréhension et frustration face à « l’injustice manifeste qui nous est témoignée de manière récurrente » (sic) …
On voit bien les effets (découragement, frustration, colère) mais quelles sont les causes ?
Les « Autres » ? Ceux qui, autour de moi (hiérarchiques surtout) m’en veulent, ne me comprennent pas, sont crétins, ne reconnaissent pas mon génie ou a minima mon implication ???? Les autres uniquement … ou pourrais-je y être, un peu, pour quelque chose …
Dans tous les cas, quelque soit la cause, quels sont les moyens à ma disposition pour faire évoluer ces situations souvent récurrentes qui me laissent insatisfait(e) ?

Je vous propose d’aborder une série d’articles émaillés d’exemples concrets et de préconisations pratiques à tester pour faire évoluer son bien-être professionnel, ses relations avec autrui (pro / perso) voire sa carrière.

Mantra 1 : Acteur des échanges avec mon environnement et en grande partie responsable des résultats je suis !

« Mais c’est génial !!!!! Donc, une fois intégrées toutes les préconisations de cette série d’articles, j’obtiendrai tout ce que je veux de mon environnement pro et perso, c’est bien çà ??? »
Et bien non, nous n’obtenons pas toujours ce que nous voulons, même en étant les rois de l’assertivité … je sais, c’est moche. Néanmoins, une bonne maîtrise des techniques de communication permet d’augmenter de manière très significative les situations et décisions positives (pour nous) et c’est déjà çà !

Etre assertif, cela veut dire :

  • Exprimer ses ressentis, opinions, besoins …
    Dire ce que l’on veut et ce que l’on refuse … la façon dont on veut être traité
    et ce, de façon directe et assurée
    = Dire QUI je suis et ce que je veux (ou pas)
  •  Tout en restant réceptif au point de vue de l’autre
    = Sans écraser l’autre ou me moquer des effets que cela a sur lui

Cela veut aussi dire assumer les conséquences – Si je demande, l’autre peut refuser ou n’être pas d’accord avec moi … Ce qui explique que je ne vais pas « gagner à tous les coups », en revanche, je vais augmenter les orientations positives (pour moi) et me poser en tant qu’adulte responsable dans la relation, ce qui n’est déjà pas si mal pour notre propre considération.

Comment çà marche et qu’est-ce que cela change ?

Dans une relation, il y a le résultat (la décision qui est prise, qui va dans le sens que je souhaitais ou pas) et il y a le « processus de la relation », c’est-à-dire la manière dont l’échange s’est déroulé – est-ce que cet échange a été « équilibré » ? Est-ce que je me suis senti(e) écouté(e) ? Est-ce que moi-même j’ai écouté l’autre ? S’est-il s’agit d’un « échange » ou de d’une guerre de tranchées ou chacun cherche à « gagner » ?

Plus / mieux je suis assertif et je maîtrise les enjeux et les techniques de communication, plus / mieux je vais :

  •  Instaurer et participer à un dialogue équilibré  dans lequel chacun va pouvoir s’exprimer (vs 2 monologues parallèles)
  • Etre capable d’expliquer mon point de vue et exprimer mes desiderata sans avoir recours à l’agressivité (je cherche à passer en force) qui fonctionne rarement ou à la fuite (je ne dis rien, je subis …) qui génère frustration et démotivation.
  • Obtenir des résultats qui iront beaucoup plus souvent dans le sens que je souhaite car hors des jeux psychologiques qui polluent la relation.

 S’entraîner

Pour chaque partie de ce cycle « assertivité », je vous proposerai des exercices … Pour comprendre, il suffit de lire … Pour maîtriser des techniques de communication, il faut s’entraîner …. Notamment en devenant (plus) attentif à son environnement et aux différents modes de communication autour de soi (y compris les siens bien évidemment). Je vous propose de vous entraîner et de nous faire part de vos remarques.

 1er exercice : Repérer les « jeux » récurrents

Listez des situations répétitives de votre vie professionnelle (C’est toujours à vous que l’on refile le dossier pourri – On ne vous propose jamais de promotions – Vous êtes très qualifié(e) pour les postes auxquels vous postulez mais vous ne passez jamais le 1er entretien – A chaque fois que vous faites une proposition, très constructive, à votre N+1, il vous dit que c’est très intéressant … mais il n’en fait rien … ou au contraire, il vous décourage immédiatement).
Revisionnez ces situations avec un œil extérieur, comme si vous regardiez un film. Détaillez chaque scène : que s’est-il passé ? Qui a dit quoi ? Quelles étaient les attitudes des uns et des autres dans la scène ?
Puis demandez-vous comment vous auriez pu faire différemment pour induire un déroulement et une décision différente ?

 Prochain article : Assertivité – part 2 : Comment mettre en place un dialogue vraiment constructif ?

Vous avez un entretien primordial, une présentation importante, une négociation que vous n’avez pas le droit de rater !
Entraînez-vous pour assurer votre performance ! Contactez-nous …

Demain, je m’entraîne à Écouter (chiche !)

Développement professionnel

Je vous propose un exercice très pratique : Chiche ???

 Savoir Écouter, c’est une évidence bien sur …
Lorsque l’on parle « excellence relationnelle », « techniques de communication », les 2 « outils » que l’on met en avant son le questionnement et l’écoute dite « active » (j’aimerais savoir ce qu’est l’écoute « inactive » mais bon…).

C’est donc une évidence pour nous tous … enfin, une évidence « théorique » parce que, là encore, au-delà de la compréhension, la mise en œuvre n’est pas toujours si aisée.

Et si on s’entraînait à Écouter !

Si vous avez envie de vous prendre au jeu, je vous propose l’exercice suivant :
Durant une journée entière, vous allez vous concentrer sur chacune des personnes que vous croiserez (couloirs, réunions, entretiens … maison / travail) et vous allez les écouter … les  écouter  vraiment, d’une manière globale … vous concentrer sur elles … pas penser à autre chose en même temps, pas chercher ce que l’on va bien pouvoir répondre … « écouter » dans le sens « entendre les mots mais aussi leurs sens, premier et caché », « écouter » dans le sens « observer la personne, son attitude, ses comportements, ses mimiques … ».
Porter une réelle attention, soutenue, sur chacun de vos interlocuteurs, quelque soit la situation.

Et puis, à la fin de la journée, prendre un moment pour vous interroger et analyser :
* Est-ce que j’ai suivi la règle du jeu ?
* Est-ce que j’ai vraiment réussi à avoir cette attention à chacun, à le regarder, à l’écouter (et à l’entendre) ?
* Qu’est-ce que çà a changé par rapport à d’habitude ? qu’est-ce que j’ai découvert : de moi .. d’eux ?

 Voilà, c’est juste un exercice … un moyen de voir où on en est dans l’usage de cette « évidence » 🙂

A votre disposition pour échanger sur le sujet.

Vous avez un entretien primordial, une présentation importante, une négociation que vous n’avez pas le droit de rater !
Entraînez-vous avec un Coach pour assurer votre performance ! Contactez-nous …

Learning by doing : et si on apprenait efficacement !

Développement professionnel

Une question me taraude :thoughtful beautiful business woman scratching her head
pourquoi continuons-nous à nous former de manière parfaitement inefficace ????

Comment apprenons-nous ? Comment progressons-nous ?

La manière dont nous apprenons et progressons est bien évidemment un sujet qui tient à cœur des formateurs dont je fais partie … mais au-delà de l’intérêt du pédagogue, c’est une question qui m’agite aussi en tant que Dirigeante d’entreprise et Manager.

On le dit, on le répète – et c’est vrai – la plus grande richesse de l’entreprise est constituée de son capital humain. Ce n’est pas faire preuve de « bisounourserie » de l’affirmer car une entreprise est un système à visée économique et, clairement, le « capital humain » génère le « capital financier ». Donc, nous avons intérêt à être et à ce que nos collaborateurs soient très bons, voire excellents et en constante progression.
Qui dit « constante progression » dit « formation régulière » … et efficace …

Et pourtant, nous continuons – la plupart des entreprises continuent – de former leurs collaborateurs de manière parfaitement inefficace !!!

Yoga et performance relationnelle : même combat !

Depuis plusieurs mois, j’avais envie de « me mettre au yoga » … Le yoga, comme çà, çà a l’air un peu « baba cool / bobo » et plutôt facile : on s’allonge, on respire, on fait « Ômmmm » et voilà …
Le yoga en fait, c’est une véritable discipline, à la fois mentale et physique (très physique).  Alors, pour « m’y mettre », au début, qu’est-ce que j’ai fait ?
J’ai lu des livres … j’ai observé des schémas de posture … j’ai acheté des magazines (comme c’est la mode, il y a toujours de nouveaux magazines …), j’ai regardé des conférences sur Internet…

Ahhh çà, on peut dire que je me suis documentée !!!!

Est-ce que lire et écouter des maîtres yogis m’a fait progresser en yoga ?
Non, absolument pas… mais bon, çà m’a permis d’appréhender voire comprendre la philosophie sous-jacente.

Ok, mais est-ce que çà m’a fait progresser dans la discipline exigeante qu’est le yoga ????
Réponse : pas du tout !

Écouter et lire, c’est se rassurer … Faire, c’est se mettre en danger

Tant que j’écoute, que je lis, que je suis intéressée mais passive, je peux conserver l’illusion d’avoir la maîtrise. Mais si je veux vraiment toucher du doigt (et des muscles), je dois faire !
Alors, depuis maintenant 3 semaines, chaque matin, au lever, à jeun, je me connecte à You Tube et je suis une séance de 30mn à 1h de pratique.

Est-ce que c’est difficile ? Oui !
Est-ce que je progresse ? Oui, doucement mais sûrement
Est-ce que les séances via Internet sont suffisantes ? Non en réalité parce que, si cela me permet d’avoir un modèle et de pratiquer, il me manque la personne qui me corrige en live … Je risque de prendre de mauvaises habitudes posturales et de développer une pratique inadéquate. Alors, chaque fois que je peux, je vais à un cours avec un professeur qui me corrige … et j’espère que la conjonction « pratique supervisée + entraînements réguliers » me permettra de progresser, ce que je sens déjà.

Faire, c’est se mettre en danger, pourquoi ?

Quand je fais, pour progresser, je dois faire régulièrement, sans quoi, çà ne sert à rien (confère le sport, la musique …)
Quand je fais, je cours le risque de ne pas y arriver … de me confronter à mes propres limites, intellectuelles, physiques et me rendre compte que c’est difficile et çà fait mal … et que, lire, c’est beaucoup plus confortable.
Quand je fais sous la supervision d’un expert (seul réel moyen de progresser), je cours le risque qu’il pointe mes limites … qu’il me fasse recommencer encore et encore et que j’entende « ce n’est pas bien », que je peux traduire par « je suis nul(le) » alors que le message sous-tend uniquement la nécessité de s’entraîner pour réussir.

Je cours aussi le risque d’y arriver, et çà, c’est juste magique !

Et pour nos acquisitions professionnelles,
çà se passe comment ?

… Idem … pareil …

Pour des raisons culturelles et financières (et peut-être aussi psychologiques ?), nous reproduisons les mêmes schémas très conceptuels pour nos formations et celles de nos collaborateurs.
Prenons comme exemple, au hasard, la formation des commerciaux d’une entreprise (vous pouvez prendre le même schéma pour les Managers). Le commercial, c’est celui / celle qui ramène les bons de commande signés donc, un élément primordial dans une entreprise, a fortiori en période de difficultés financières.

Une formation commerciale, la plupart du temps, c’est :
Organisation : 1 jour voire 2 au mieux dans une salle … avec une bonne douzaine de participants.
Programme : « revoir les basiques de la vente » – « L’apport de la Process Comm dans l’acte de vente » – « Le vendeur performant (ou Challenger Sale) » (très à la mode en ce moment) …
Format : 20 à 150 slides – Des « échanges sur les pratiques » – Quelques simulations – jeux de rôle pour le côté concret et entraînements (mais très peu compte tenu du peu de temps imparti, du nombre de participants et de la quantité de messages à faire passer)
Intérêt : de « moyen » à « passionnant »
Efficacité : de « très minime » à « quasi nulle »

Adopter le « learning by doing » et la supervision pour réellement progresser !

Loin de moi l’idée de bannir tout recours au concept et à la compréhension des fondements théoriques … Simplement, il faut savoir à quel moment et pour quel objectif il est plus intéressant (et efficace) de choisir un modèle qui passe d’abord par la compréhension – la connaissance – ou par un modèle plus pragmatique qui permet d’acquérir la compétencepuis d’en comprendre les ressorts.
L’apprentissage de techniques – physiques, musicales, commerciales, managériales – requière la confrontation à des situations, de la supervision et de l’entraînement.
La pratique régulière et supervisée permet la réussite … la pratique permet l’analyse d’où découle la compréhension et l’ancrage.

L’apprentissage par la pratique et la supervision, c’est aussi accepter de se confronter à ses manques, à ses « erreurs posturales » sans le vivre comme un échec mais comme une nécessité de progression. C’est dépasser la peur de la « douleur » et accepter qu’il faut du temps et de la « remise sur le métier ».
C’est plus long, c’est plus individualisé, ce n’est pas dans nos habitudes culturelles, c’est plus cher … et c’est juste plus efficace.

Dès que je tiens sur la tête (posture yoga), je vous le dis !

Vous voulez être un(e) pro de la relation commerciale et / ou managériale … Vous voulez être capable de gérer parfaitement des situations relationnelles complexes : contactez-nous et parlons-en !

Excellente semaine !

Excellence relationnelle : Pourquoi faut-il « pratiquer » pour « gagner » ?

Développement professionnel

pride  Dans « apprentissage », il y a « pratique »

 

  L’excellence relationnelle, c’est indispensable et, comme l’excellence sportive, cela s’acquierten s’entraînant !

  Gagner des contrats, obtenir une augmentation, le nouveau poste dont on rêve … être capable de remettre en place le collègue pas très aimable, gérer des
collaborateurs un peu compliqués … convaincre le directoire ou les Business-angel de nous accorder un budget

Ce qui est commun à toutes ces situations ?

Leur réussite dépend de nous … de notre maîtrise, de notre professionnalisme, de notre capacité à être, à convaincre, à être d’excellents communicants !!!

Tout le monde en est convaincu … maîtriser la relation avec les autres est indispensable ! Est-ce inné ? Parfois … pour certains … mais pour la plupart d’entre nous, cela nécessite des acquisitions de connaissance et de l’apprentissage.

Pour l’acquisition de connaissances, nous suivons des formations … intéressantes, inspirantes … qui nous font comprendre comment tout cela fonctionne et nous aident à réfléchir.

Et pour l’apprentissage ???

L’apprentissage nécessite de l’entraînement et la grande majorité des participants à des formations « communication » ou « commerciales » reconnaissent que, suite aux formations, leur comportement évolue en réalité très peu … faute de réelle mise en pratique et de suivi.

Assister à des formations, lire, échanger, c’est bien … mais c’est insuffisant pour acquérir et maîtriser des compétences.

Ce qui change avec Practice & Win

Ce sont ces réflexions qui nous ont amenés à créer Practice & Win : apporter une réponse et un suivi concrets et personnalisés à chacun. Compléter les connaissances par ce qui manque habituellement : la mise en pratique !

S’entraîner / analyser / maîtriser

Pourquoi s’entraîner semble-t-il tellement évident lorsqu’il s’agit de gagner une compétition sportive mais si peu lorsqu’il s’agit d’une compétition professionnelle ?

 Grâce à nos programmes d’entraînements, nous proposons non seulement de comprendre ce qui fonctionne et comment … mais surtout d’appliquer jusqu’à ce que cela devienne naturel.

> Acquérir les techniques d’excellence relationnelle (connaissances)

> Appliquer (simulations / entraînements)

> Analyser (progression)

> Maîtriser (conscience)

 Nous assurons un suivi tout au long du parcours. Nos clients ne sont pas « lâchés » dans la nature mais accompagnés par un « entraîneur » et suivis au quotidien. Et cela change tout !

Pour s’offrir toutes les chances d’acquérir de nouvelles compétences,

de les maîtriser et de gagner ses « compétitions » !

Practice and Win est la seule (l’unique) plate-forme qui offre ce type de programme d’entraînement. Nous travaillons à distance, au rythme de chacun (et à celui de vos équipes si vous êtes Manager) et les sparring-partners sont tous des professionnels à la fois de la vente et du Coaching !

 Comment cela fonctionne ?

Vous faites appel à Practice & Win pour vous : vous choisissez sur le site le forfait qui vous convient le mieux (n’hésitez pas à nous contacter pour que nous en discutions).

Vous souhaitez faire progresser votre équipe, nous voyons ensemble le programme à mettre en place et vous proposons une proposition personnalisée.

Regardez nos programmes, choisissez celui qui vous convient le mieux … ou appelez-nous pour que nous parlions de VOTRE situation.

 

Téléchargez gratuitement notre guide « S’entraîner à convaincre » et recevez régulièrement nos articles et informations.

 

Linkedin, le monde des Bisounours ?

Développement professionnel

Aujourd’hui, c’est : « politiquement incorrect » …

Lundi derbisounoursnier la chronique de Sophia Aram sur France Inter portait sur « le politiquement correct » (c’était très drôle).

L’expression « politiquement correct » s’applique aussi à tous ces sujets sur lesquels nous nous exprimons de manière feutrée, positive, consensuelle …

Une chose menant à une autre dans mon petit cerveau : politiquement correct, truc qui me titille concernant Linkedin et autres réseaux sociaux … politiquement incorrect ? Continue reading

2015, année de l’Excellence Relationnelle et du Développement Professionnel !

Développement professionnel

Make things happen post it 2Excellence Relationnelle et Développement Professionnel :  Une idée simple et géniale à la fois !

Chers amis,

Janvier 2015 marque le début d’une nouvelle année mais aussi – et surtout, en ce qui me concerne – la naissance d’une nouvelle aventure entrepreneuriale : Practice and Win.

L’excellence relationnelle (et notamment professionnelle) est LA grande aventure de notre temps : pour décrocher de nouveaux contrats, un nouveau poste, pour nous affirmer, pour convaincre et fidéliser nos équipes, nos clients, nos boss … nous devons juste être excellents … tout le temps !

Mais comment faire ? Comment intégrer et maîtriser des techniques et des outils qui ne nous sont pas naturels (voire parfois parfaitement antinaturel !) ? Continue reading